lundi 12 février 2007

Le baptême (du blog) : la meilleure lasagne!

Par cette belle soirée de semaine, après avoir mis sur pied ce blog, je ne rivaliserai pas d'ingéniosité sur le plan du choix du menu. Comme nous avons la chance d'avoir un immense congélateur considérant notre situation géographique (il doit bien faire 1 pied-cube), nous disposons de réserves d'une délicieuse lasagne que j'ai élaborée la semaine passée. C'est si simple, mais tellement réconfortant de maintenant l'avoir à portée de la main... Et attendez d'y goûter!


Vous en aurez assez pour faire au total une quinzaine de portions. J'aime bien répartir le résultat dans des moules en aluminium réutilisables pouvant contenir 2 portions. Nous sommes 2!

Sauce à la viande
  • 45 mL huile d'olive
  • 1 grosse carotte, hâchée finement
  • 1 branche de céleri, hâchée finement
  • 2 oignons, hâchés finement
  • 3 gousses d'ail, hâchées finement
  • 120 g de pancetta en petits cubes
  • 1 botte d'origan, feuilles prélevées et hâchées finement
  • 1 piment chili, hâché finement
  • 1 kg de boeuf haché
  • 1 botte d'origan
  • 2 bottes de basilic (2 grosses poignées de feuilles de basilic, conserver les tiges)
  • 30 g de porcinis séchés, réhydratés dans 1 tasse d'eau bouillante (conserver le liquide)
  • 2 X 400 mL de tomates italiennes entières, en boîte
  • 100 mL de double concentré de tomates
  • 250 mL de vin rouge
  • 2 poivrons rouges grillés
  • 4 feuilles de laurier
  • sel / poivre

Tout d'abord, démarrer la musique


Mettre les champignons à tremper 30 minutes. N'oubliez pas de conserver le liquide.
Mettre les poivrons à griller et lorsqu'ils sont prêts, les abandonner 20 minutes dans une assiette recouverte de pellicule transparente pour permettre à la peau de se détacher.
À feu moyen, faire revenir la carotte, le céleri, les oignons, l'ail pendant 4-5 minutes. Ajouter les cubes de pancetta, l'origan, le chili, les tiges de basilic, et faire revenir 4-5 minutes. Ajouter le boeuf hâché et cuire à feu moyen, en s'assurant de bien défaire la viande, et cuire qq minutes, jusqu'à ce qu'elle soit mi-cuite.
Ajouter le reste des ingrédients, sauf le basilic, assaisonner, corriger l'acidité des tomates avec un peu de sucre au besoin.
Mijoter 2 heures, en remuant de temps à autre pour avoir un avant-goût de ce qui s'en vient. Défaire les tomates à la cuillère au fil du temps.
J'ajoute le basilic vers la fin.
Corriger l'assaisonnement.
Souriez.

Peu banale «sauce blanche»
  • 500 mL de crème fraîche (réduite en gras est OK)
  • 100 mL de lait
  • 2 c tab pâte d'anchois
  • 75-100 g de parmesan râpé (finement)
  • 1 bulbe d'ail entier, «décapité»
  • sel / poivre

Après avoir retiré les poivrons grillés du four, mettre le four à 350°F. Huiler le bulbe d'ail d'un peu d'huile d'olive avec vos mains (c'est important, car c'est thérapeutique!) et emballez dans du papier aluminium, avant de le cuire 1 heure.
Lorsque cuit, en presser la pâte dans un bol, sans vous brûler, et mélanger au reste des ingrédients. Assaisonner adéquatement.

Pour le reste, montez votre lasagne en utilisant votre magnifique sauce à la viande et des pâtes fraîches préalablement cuites 2 minutes (ou selon les indications de celui qui les aura fait pour vous si vous n'avez eu ni le temps ni le courage de les faire vous-même). Terminer avec la peu banale «sauce blanche» et couvrir de mozzarella râpé. Poivrez. Mettre au congélateur les portions que vous n'utiliserez pas immédiatement, et cuire au four 40 minutes à 375°F les portions que vous utilisez maintenant. Après la cuisson, garnir de gremolata. Servir avec des légumes verts.