jeudi 8 mars 2007

British Food : en quête du meilleur fish & chips...

Je suis à Londres depuis déjà un moment et je me demande encore pourquoi je m'entête à commander des Fish & Chips chaque fois que l'on sort au pub. Rassurez-vous, ce n'est pas si fréquent et mon tour de taille et mon taux de cholestérol sanguin demeurent dans des limites raisonnables. Mais, invariablement, je répète cette même erreur. Quelque chose me ramène toujours au British Food, qui a encore moins bonne réputation que ce qu'on constate dans les faits...

Je m'explique. La soirée commence en général assez bien. Nous avons eu une agréable journée, puis nous contactons quelques amis pour aller prendre une bière au pub. Comme personne n'a encore mangé au moment de cette suggestion, en général, quelqu'un finit par suggérer subtilement quelque chose comme : «oh! ce sera super! j'avais justement le goût de manger dans un pub» (avec un accent québécois pour les amis québécois) ou encore «oh! grrreat! let's eattt attt tzze paaob» (with the Québec accent, but for our multicultural friends). Quand nous arrivons au pub choisi, tout le monde commande sa bière préférée, sauf moi, qui veut toutes les essayer, alors je change à chaque fois, sans trop m'éloigner des bitters. Le seul désgrément pour un non-fumeur est le nuage qui recouvre la place la plupart du temps, mais pas hier. Et de toute façon, bientôt, ce ne sera plus un problème.

Nous commencons donc bien la soirée, puis la serveuse ou son équivalent masculin débarque et, empreints de bonheur, nous commandons chacun un fish & chips. Parfois, on y échappe, mais rarement... C'est comme hier soir, au Hereford Arms, dans Chelsea.

En fait, il n'y avait aucun problème avec le service, je tiens à être très clair. Et hier soir particulièrement, Bianca était fort sympathique, et a identifié notre accent québécois immédiatement. Elle est aussi québécoise. Ça nous a fait du bien de retrouver quelques racines, et de nous entendre parler ainsi a bien fait rigoler nos amis multiculturels...

Ce qui cloche, habituellement, est plus sournois. Ce n'est pas tant dans la cuisine non plus, je suppose, les cuistots font ce qu'ils peuvent avec ce qu'ils ont. Enfin j'ose espérer... C'est dans le processus de décision menant à la commande qu'il y a quelque chose qui cloche , un phénomène subconscient qui DÉSIRE un fish & chips à tout prix. Et 8,75£ lui apparaît alors raisonnable (nous allions hier soir dans Chelsea). En se disant que «cette fois-ci, ce sera différent», comme à chaque fois, et pour cause. Ce Ça a toujours une raison pour expliquer que «cette fois-ci, ce sera différent». Et hier, c'était Chelsea : «ce sera un fish & chips de luxe», me dit-il...

Mais non! C'était l'ordinaire fish & chips, qui fait son oeuvre, le Bien, quelques minutes, sans plus. Après ce bref délai, je vois tout ce qu'on pourrait faire pour l'améliorer, un peu comme si sa vie défilait devant moi et que je voulais changer son destin... Mais comme je résiste à l'envie de faire de la friture à la maison, je suis, pour l'instant, sain et sauf... La quête continue!



Le pub : Hereford Arms

Nous sommes allés vers 18h30 un mercredi. Sympathique pub, avec une ambiance agréable et pas trop de fumée. Très grand. Fort intéressant choix de bière et de vin. La nourriture est de la bouffe de pub typique. On y retournerait volontiers pour prendre une bière ou sous l'emprise du Ça.

La bière : Beacon bitter


  • Pays : Angleterre
  • Région : Leicestershire
  • Ville : Narborough
  • Brasserie : Everards
  • Type de bière : Bitter
  • Pourcentage d'alcool : 3,8%
  • Description : bière ambrée, arôme de houblon proéminent, très agréable bitter malgré qu'assez puissante


Le repas :
Fish & Chips

Voici quelques éléments à améliorer...
  • la peau du poisson pourrait être croustillante
  • le poisson et sa panure pourrait être assaisonnée légèrement
  • les frites pourraient être croustillantes
  • la méthode de cuisson pourrait être améliorée pour limiter l'absorption d'huile par le poisson
  • les pois pourraient être assaisonnés... ils se marient bien avec de la menthe aussi!
  • mais la sauce tartare était excellente !



7 commentaires:

Anne a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anne a dit…

hi, je discutais justement de tout ca avec Muriel du blog Time $ Tea : www.time4tea.canalblog.com. Nous sommes toutes les deux francaises vivant a londres et en sommes arrives a la conclusion qu'il n'est pas si difficile de bien manger a Londres. Voici notre secret : nous faisons nous meme les petits plats dont nous avons envie. Lorsque l'on va au pub, il ne faut pas y aller dans l'idee de bien manger, car le but n'est pas la.
UJe peux tout de memeer quelques petites infos: Le restaurant "fish" au oaur de borough Market est excellent, mais attention, ce n'est pas un pub.Sinon, pres de primrose hill tu as l'Engineer, qui est tres sympa et bon. voila

paillette a dit…

Hi Stephane,
Je suis francaise et j'habite a Londres depuis 18 mois. Je fais un peu comme toi: toujours tentee de prendre un fish and chips au pub, et souvent decue!
En revanche, nous avons pas loin de chez nous un tres bon fish and chips, sans odeur de graillon, avec des tas de poissons a choisir selon la peche du jour et des excellents mushy peas.
Voila la review de london eating...
http://www.london-eating.co.uk/4520.htm
J'espere que tu seras comble par celui-ci!

Stéphane a dit…

anne et paillette : merci pour les suggestions.

Stan a dit…

Mon cher chéri

Comme on se tue à te le répéter, le meilleur fish and chips est celui du Troubadour, un pub francais, sur Old Brompton Road près de Earls Court. Ce n'est pas donné à 13,50£ le plat mais il est pleinement satisfaisant: tout ce qui doit croustiller croustille et il n'y a pas trop de panure.

Stéphane a dit…

Je suis en train de lire le cadeau que j'offre à un ami pour sa fête, British Regional Food, et la section sur le fish & chips est historiquement fort intéressante. Ainsi en est-il de la conclusion, qui mentionne 2 des meilleurs endroits pour consommer la chose : Faulkner's sur Kingsland Road, et the Two Brothers sur Regents Park Road dans Finchley. Voilà! À essayer!

Hélène (Cannes) a dit…

Bon, alors c'est plutôt dans les commentaires que je vais enfin savoir où manger un bon fish and chips ! Je viens vers Noël et j'ai de grands souvenirs de ces délices graillonneuses que l'on mangeait dans la rue, entourées de papier journal. peut-être le plomb de l'encre leur donnait-il un goût particulier ... que tu ne retrouves plus dans ceux que tu manges dans les pubs , ;o)))
Une petite question très intéressée à laquel tu serais bien gentil de répondre : j'ai deux enfants de 12 et 14 ans. On peut envisager de manger dans un pub avec des enfants mineurs ? ( pour une fois, je leur demanderai d'éviter l'alcool ! ;o))
J'ai eu de penibles expériences récemment à New York ...
Allez, je file voir le reste du blog, que je découvre juste !
Hélène